Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 32767 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 7 téléchargements.

Cours Bonnes pratiques javascript
Télécharger

Description :

Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit

Un script javascript peut rapidement devenir une vraie boucherie impossible à débugger . Pour éviter ces situations, le meilleur moyen est de coder proprement. V oici donc une série de bonnes pratiques utilisées par des professionnels du web, connus et reconnus.  Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit
J'utilise probablement des concepts qui sont encore un peu abstraits (fonctions anonymes, DOM, etc.) ou inconnus (JSON, etc.) Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit
pour vous, ce n'est pas dramatique. Le plus important est de prendre connaissance de ces quelques directives et au moins de retenir les choses à ne pas faire, le reste viendra petit à petit. Plus tard ça fera tilt et les réflexes seront déjà là .
Deux parties : les erreurs à éviter absolument et les bonnes pratiques proprement dites. Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit
Pour la notation :
rouge : tout ce qu'il ne faut jamais faire ni utiliser , orange : faire attention lors de l'utilisation de cette fonction ou propriété, vert : ce dont il faut user et abuser .
Sommaire du tutoriel : Où placer son code javascript ?
Commentaires HTML et code javascript Bannir eval() Attention à setTimeout() et setInterval() Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit
La balise et le préfixe javascript:
Proscrire document.write() Utiliser innerHTML ? with()… out!
Règles de syntaxe
La notation « littérale »
Toujours utiliser var
(petit) Récapitulatif
Où placer son code javascript ?
Les scripts javascript doivent être placés dans un fichier externe à la page HTML. Habituellement on place la balise d'insertion des fichiers dans le . Pour une question de performances on préférera la placer à la fin de la page, juste avant  À noter que les deux méthodes sont valide du point de vue de la spécification HTML et XHTML. Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit

Le traitement d'une page web par un navigateur est séquentiel, de haut en bas. Placer les scripts au plus bas permet de charger les éléments importants de la page web (le contenu et la présentation) avant de s'occuper des paillettes que représente le script javascript. De plus en plaçant le javascript tout en bas, il est possible d'utiliser le DOM directement et avant l'habituel événement onload de la page HTML. Quelques centaines de millisecondes qui font une différence.
Lors de tests avec des pages très épurés, il est possible que le DOM ne soit pas encore prêt et que document.getElementById ne retourne rien et donc que le script «ne marche pas». Dans ce cas, il faut repasser par l'évènement window.onload . Cependant, sur un site ayant du contenu, il est rare de rencontrer ce problème.

Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit

Commentaires HTML et code javascript Ici on va parler de cette pratique (et toutes les autres variantes sur le même principe) qui consiste à « cacher le code javascript aux 'vieux' navigateurs » :

Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit

Il y a 10 ans c'était une technique valable, plus maintenant. Un navigateur qui affiche le code javascript au lieu de l'exécuter ou de l'ignorer est buggé. De nos jours il faut placer les scripts dans un seul ou plusieurs fichiers externes inclus à la page avec la
balise comme on l'a vu au-dessus, ce qui contourne le problème des commentaires et permet de profiter du cache du navigateur .
De plus, la très grande incompréhension du XHTML1.0, du XHTML1.1, des doctypes et du type mime consacré aux pages XHTML rend toute tentative de «camouflage» bancale puisqu'une mauvaise utilisation des commentaires peut facilement rendre le code et/ou la page invalide (au sens du validateur W3C).
Pour être clair , s'il faut mettre du code javascript directement dans le (x)HTML :
HTML 4+ : pas de commentaires, XHTML 1.0 strict : envoyé avec le type mime application/xhtml+xml il faut placer le code javascript dans une balise pour que le code javascript contenant des '<' soit ignoré par le parseur .
XHTML 1.0 : avec le type mime text/html c'est ridicule. Il vaut mieux utiliser HTML 4.
Bannir eval() L'utilisation de eval() est à éviter absolument. Cette fonction démarre le compilateur javascript, ça mange de la mémoire et c'est lent à démarrer . Les performances sont donc mauvaises. De plus, le code contenu dans eval() ne peut pas être optimisé par le compilateur JS. Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit
Quelques détails sur la sécurité : le script évalué (potentiellement malsain «Never trust user input») est exécuté avec les mêmes privilèges que le script où se trouve l'appel à la fonction eval(). Par exemple pour les extensions Firefox, qui ont accès à des méthodes spéciales du navigateur pour gérer les favoris et d'autres préférences, si on utilise eval() dans cette extension alors
le code contenu dans eval() peut potentiellement utiliser les mêmes méthodes spéciales !
Pour ceux qui parsent encore leur JSON avec eval(), il est temps de passer à une vraie librairie : json2.js. Pour la petite histoires l'objet natif JSON — utilisé pour le parser — de IE8 est basé sur ce script précisément. Le plus merveilleux c'est que l'API est consistante sur IE8, FF et WebKit ! (Opera traîne). Cette librairie utilise l'objet natif s'il est présent et évalue le script d'une façon sécurisée dans le cas contraire. Une présentation sommaire de l'API : Cours Bonnes pratiques javascript | Cours informatique gratuit

Evaluation :
Total des Votes : 0
Soyez le premier à écrire un commentaire sur ce fichier!
Veuillez vous identifier ou vous enregistrer.