Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 32767 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 7 téléchargements.

Cours Reseau informatique. Calculer une plage d'adresses
Télécharger

Description :

Cours Reseau informatique. Calculer une plage d'adresses

Tout ceux qui ont eu à traiter de près ou de loin avec les masques de sous-réseau connaissent la douleur intellectuelle que cela peut engendrer !
Mais il existe une méthode simple, facile à mémoriser et très performante pour calculer les plages réseau associées à un masque, et découper une plage en plusieurs sous-réseaux.
Il y a des cas pour lesquels les calculs simples et la calculatrice ne vous seront pas d'une grande aide, la méthode magique vous permettra de résoudre ces cas sans avoir besoin de repasser par le binaire et sans se creuser la tête pour choisir les adressages adéquats.
Avec cette méthode, vous calculerez la plupart des plages entre 5 secondes et 10 secondes, avec un peu d'entraînement.
Cela vous tente ? Alors allons-y !
Note : pour ceux qui ont déjà une connaissance significative et une aisance avec les masques, vous pouvez passer directement à la seconde partie 'Qu'est-ce que la méthode magique ?' !
Sommaire du tutoriel :

  • L'adresse IP et le masque

Il suffit de peu de choses pour définir une plage d'adresses réseau, une adresse IP et le masque associé.
L'adresse IP va nous indiquer où nous nous situons dans l'ensemble des adresses IP possibles, et le masque va nous donner la limite des adresses de notre réseau.
Qu'est-ce qu'une adresse IP ?
Une adresse IP est une double adresse.
Elle identifie à la fois un réseau ET l'adresse d'une machine dans ce réseau (ou de l'interface d'une machine pour être plus précis)
Mais cette adresse seule ne vaut rien !
Car sans le masque, vous ne saurez jamais distinguer la partie réseau et la partie machine de l'adresse.

  • Codage de l'adresse IP

L'adresse IP est codée sur 4 octets.
Elle s'écrit en décimal, en séparant chaque octet par des points, par exemple:
192.168.0.1
Comme nous l'avons dit précédemment, cette adresse seule ne sert à rien et ne nous donne pas d'information sur l'adresse du réseau ou de la machine.
Il faut lui associer le masque...
Qu'est-ce qu'un masque de sous-réseau ?
Un masque de sous réseau est un séparateur qui permet de distinguer les parties réseau et machine d'une adresse IP.
Les bits positionnés à 1 dans le masque indiquent la partie réseau de l'adresse.
Par exemple, si j'associe l'adresse IP et le masque suivants:
192.168.0.1
255.255.255.0
Je peux dire que les trois premiers octets de l'adresse représentent la partie réseau de l'adresse.
En effet, si je transforme le masque en binaire, j'obtiens:
255.255.255.0 = 11111111.11111111.11111111.00000000
Nous voyons bien que les trois premiers octets ne contiennent que des 1, alors que le dernier octet ne contient que des 0.
La définition du masque nous dit donc que les trois premiers octets de l'adresse identifient le réseau.
La partie réseau de l'adresse est donc:
192.168.0
Et la partie machine de l'adresse au sein de ce réseau est donc représentée par le quatrième octet: 1
Quand les masques deviennent méchants Ici, c'est encore facile, mais cela se corse dès que l'on a des masques pour lesquels la séparation se fait en plein milieu d'un octet.
Prenons par exemple l'adresse précédente, mais associée à un masque plus fun:
192.168.0.1
255.224.0.0
 
Là cela se corse et il faut obligatoirement revenir en binaire pour savoir où se fait la séparation:
255.224.0.0 = 11111111.11100000.00000000.00000000
Argh, comme prévu la séparation se fait au milieu d'un octet.
Comment faire alors pour trouver l'adresse du réseau ?
Il faut là encore, comme le masque, l'écrire en binaire.
192.168.0.1 = 11000000.10101000.00000000.00000001
Que nous associons au masque:
255.224.0.0 = 11111111.11100000.00000000.00000000
Ce qui nous donne pour la séparation dans l'adresse:
192.168.0.1 = 11000000.10101000.00000000.00000001
Mais comment écrire une adresse de réseau dont un octet ne contient que 3 bits ?
Et bien nous ne pouvons pas l'écrire en décimal. C'est mort. Foutu.   
Mais ce n'est pas grave, car on ne nous demande jamais de donner la partie réseau de l'adresse, mais plutôt l'adresse du réseau.

Evaluation :
Total des Votes : 0
Soyez le premier à écrire un commentaire sur ce fichier!
Veuillez vous identifier ou vous enregistrer.