Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 32767 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 7 téléchargements.

cours de physique , ours de physique atomique II en pdf
Télécharger

Description :

cours de physique , ours de physique atomique  II

 

La démonstration qui a abouti au résultat précédent n’est cependant pas très
rigoureuse, dans la mesure où on a remplacé une fonction forme de raie dépendante du temps cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours sience par une fonction ad hoc indépendante du temps, mais en conservant une OEM excitatrice cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique |
monochromatique. Nous aurions pu raisonner différemment en considérant au contraire que
l’OEM n’est pas monochromatique, ce qui serait revenu à remplacer la densité volumique
d’énergie, u, par du = ru(n)dn, où ru(n) est une densité volumique et spectrale (en J/m3/Hz),
puis à intégrer sur dn. Dans ce cas, on obtient, dès lors que la largeur de raie fFWHM(Dw) est très cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours
étroite par rapport à la largeur spectrale du rayonnement excitateur (on parle d’excitation en
bande large) On comprend que la densité volumique et spectrale d’énergie intervient naturellement à la cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours sience cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique |
fréquence d’absorption de l’atome, soit n = n21. C’est historiquement sous cette dernière
forme qu’Einstein avait écrit la probabilité de transition par unité de temps, puisqu’à l’époque
les sources monochromatiques (les lasers) n’existaient pas. En fait, les calculs menés pour aboutir à l’expression de la probabilité de transition du
niveau E1 vers le niveau E2 (absorption) sont complètement équivalents à ceux qui donnent la Jusqu’à présent nous ne nous sommes pas préoccupés de l’éventuelle dégénérescence
des niveaux d’énergie, c'est-à-dire que nous avons associé un seul état à chacun des deux
niveaux de la transition. Comme il est cependant très fréquent que les niveaux 1 et 2 soient
dégénérés, appelons g1 et g2 leurs dégénérescences. Les coefficients d’Einstein utilisés dans ce cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours sience
cas là donnent les probabilités de transition entre niveaux d’énergie, c'est-à-dire entre groupes cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours e
d’états dégénérés. Par exemple, pour l’absorption à partir du niveau E1, il faut donc faire
intervenir tous les coefficients B1i2j élémentaires (g1 états i dans le niveau 1 et g2 états j dans le cours de physique , ours de physique atomique  II en pdf | Cours ohysique | Cours sience niveau 2) : puisque le système peut se trouver dans n’importe lequel des g1 états du niveau 1 (c'est-à-dire dans un état « moyen »), mais qu’il peut transiter vers tous les g2 états du niveau 2 (dont les probabilités s’ajoutent donc). De façon équivalente, pour l’émission stimulée, il faut faire une
moyenne sur tous les g2 états initiaux possibles et une somme sur les g1 états finaux
atteignables avec Nabs le nbre de photons absorbés / s, Finc le flux de photons incidents par s et par m2 et N1
le nombre de molécules cibles susceptibles d’absorber (c'est-à-dire, en pratique, situées dans
leur niveau fondamental). Notons que, même si cela n’apparaît pas explicitement, la section
efficace d’absorption est fonction de la fréquence n de l’OEM. En effet, sachant que
probabilité de transition du niveau E2 vers le niveau E1 (émission stimulée).

Evaluation :
Total des Votes : 0
Soyez le premier à écrire un commentaire sur ce fichier!
Veuillez vous identifier ou vous enregistrer.