Vous avez téléchargé 0 fois ce fichier durant les dernières 24 heures. La limite est fixée à 32767 téléchargements.
Vous avez téléchargé 0 fichier(s) durant ces 24 dernières heures. La limite est fixée à 7 téléchargements.

Rappel des objectifs et de la méthode de commerce en pdf
Télécharger

Description :

Rappel des objectifs et de la méthode de commerce

 

Nous apportons cependant ci-après quelques compléments très ponctuels et illustratifs de facteurs, que nous avons repérés dans nos précédentes études sur le secteur Maintenir la marge sans nécessairement agir sur les prix ; jusqu’à un passé récent, le maintien de la marge a fréquemment été réalisé par des actions, certes contrôlées, mais plutôt à la hausse des prix de vente. Une concurrence active et plus nombreuse ne permettra plus, dans la durée, d’appliquer massivement la méthode du seul coefficient  Rappel des objectifs et de la méthode de commerce en pdf multiplicateur.
 Recourir à des logiciels adaptés ; le savoir-faire des responsables pourrait demain ne plus suffire à maintenir des équilibres qui seront d’autant plus fragiles que les assortiments seront renouvelés plus rapidement et que les rythmes unitaires de vente deviendront en conséquence plus inconstants. La nécessaire maîtrise de la gestion prévisionnelle des marges paraît imposer de nouvelles approches et une utilisation renforcée d’outils informatiques L’épicerie générale : un secteur particulièrement fragilisé ; si le commerce de centre-ville et notamment alimentaire a jusqu’à aujourd’hui pu se satisfaire d’un mode d’approvisionnement individuel auprès de grossistes (comme par exemple le groupe Métro Cash and Carry France), un réexamen et une diversification de ses sources se posera probablement compte tenu du retour en force des grandes enseignes en centre ville : elles disposent de moyens  Rappel des objectifs et de la méthode de commerce en pdf puissants pour proposer des assortiments adaptés à une clientèle ciblée à des prix concurrentiels malgré des coûts d’approvisionnement croissants. Citons notamment la petite taille des entreprises, l’amplitude des horaires de travail, qui imposent de proposer aux entreprises des aides particulièrement pragmatiques, directement utiles et faciles à mettre en oeuvre.
Citons aussi la proportion très importante de « non salariés » dans les actifs (artisans et/ou commerçants en nom propre, gérants majoritaires de SARL, conjoints collaborateurs, etc.), acteurs clés à convaincre et à former pour l’adaptation de l’entreprise et de sa GRH, et par conséquent pour l’évolution des compétences des salariés ; ce qui nécessitera sans doute des adaptations des outils conçus en priorité pour le statut de salarié.

Evaluation :
Total des Votes : 0
Soyez le premier à écrire un commentaire sur ce fichier!
Veuillez vous identifier ou vous enregistrer.